Tanzanie
Créez votre voyage
    La Tanzanie, un pays au fort héritage historique..
    La Tanzanie, un pays au fort héritage historique..

    Un pays né de l'union de deux territoires

    La République Unie de Tanzanie est le produit de l’union de deux territoires tout à fait distincts le 26 avril 1964 : le Tanganyika et Zanzibar.

    Depuis son unification en 1964, la Tanzanie a connu de nombreux faits marquants.

    Un fort héritage colonial

    Le Tanganyika en tant qu’ensemble géographique était un héritage de l’Afrique orientale allemande, colonie créée en 1885. Après la défaite allemande en 1918, le territoire (qui correspond à la Tanzanie continentale) devint un protectorat britannique. Les africains du territoire gagnèrent leur indépendance en 1962, avant de s’unir à Zanzibar pour former la Tanzanie.

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Le berceau de l'humanité

    Avant la colonisation allemande, le territoire continental de la Tanzanie avait appartenu à différents empires. La côte de l’Océan indien était sous influence islamique (persane et arabe) depuis la fin du premier millénaire, donnant naissance à la civilisation swahilie. Elle fut principalement dominée par le sultanat d’Oman puis par le sultanat de Zanzibar. L’intérieur du pays fut, avec toute la vallée du rift, le berceau de l’humanité, puisque l'on y a retrouvé des hominidés datant d’entre – 2,4 et – 1,2 millions d’années. On sait peu de choses des nombreux millénaires qui suivirent.

    Des ancêtres pastoraux

    Il y a environ 10 000 ans, la Tanzanie était peuplée par des peuples pastoraux, probablement Khoisan et Couchitiques. Les peuples Bantous sont arrivés dans la région il y a environ 2000 ans, par des migrations successives d’Afrique de l’Ouest. Enfin, les peuples nilotiques comme les Maasaï migrèrent au moyen-âge, jusque dans le XVIIIème siècle. Les incursions allemandes marquèrent le XIXème siècle, jusqu’à la création de l’Afrique orientale allemande.

    Influence du sultanat d'Oman

    Zanzibar fut très tôt sous l’influence du sultanat d’Oman. Très arabisées, les îles de Zanzibar tombèrent sous domination portugaise du XVIème au XVIIIème siècle. Les arabes d’Oman les reprirent, pour en faire un sordide centre du commerce des esclaves. Au XIXème siècle, de 60 à 90% de la population swahilie de Zanzibar était réduite en esclavage par les Arabes. Cette situation prit fin seulement en 1876. Le rôle politique de Zanzibar culmina quand le sultan omanais Seyyid Said transféra à Stone Town sa capitale. Les britanniques conquirent les îles pour en faire un protectorat en 1890, laissant de facto le sultan de Zanzibar régner en maître. En 1963, l’indépendance fut rendue au sultanat.

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Révolution des années 60

    La sanglante révolution de 1964 mit fin brutalement au règne du sultan. Victimes d’un véritable apartheid, les populations afro-swahilies, majoritaires, lancèrent la Révolution de Zanzibar. Le sultan fut chassé et les populations arabes et indiennes furent victimes d’un vrai génocide : près de 15 000 personnes furent exterminées en quelques jours. Zanzibar faillit devenir un régime communiste et pro-soviétique, mais la diplomatie anglaise manœuvra pour orienter le nouveau régime vers une union avec le Tanganyika, en tant que région semi-autonome. 

    Voyage en direct

    Recevez un devis gratuit sous 48 heures.

    Exemples de voyages à personnaliser